Covid-19 FAQ

Vacances à l'étranger

Mon domicile est en Suisse. Dans quels pays suis-je autorisé à voyager ?

Cela dépend notamment des restrictions du pays de destination. De la part de la Suisse, l'Office fédéral de la santé publique s'abstient actuellement de recommander des voyages spécifiques pour certains pays, car la situation épidémiologique est en constante évolution. Le Conseil fédéral recommande toutefois de s'abstenir de tout voyage non urgent à l'étranger.

Vous devez consulter les sites web officiels du pays en question avant chaque voyage à l'étranger.

Voyager dans l'espace Schengen

Différentes réglementations en matière de distance et d'hygiène s'appliquent dans les pays de l'espace Schengen, telles que l'obligation de porter un masque, et des couvre-feux sont également en vigueur dans de nombreux pays. L'UE fournit des informations sur les restrictions d'entrée actuelles sur sa plateforme Re-open EU. De nombreux États Schengen ont émis des restrictions de voyage qui affectent la Suisse. Si votre pays de voyage figure sur la liste des pays présentant un risque accru d'infection, vous devez également vous soumettre à une quarantaine de 10 jours après votre retour en Suisse.

Voyager en dehors de l'espace Schengen

La Confédération déconseille en général les voyages non urgents à l'étranger. Dans le cas des pays et régions à risque, la Confédération peut imposer des restrictions supplémentaires au trafic aérien de passagers ou interdire complètement le trafic de passagers en provenance de pays et régions à risque. A l’heure actuelle, le Conseil fédéral a émis une interdiction d'entrée pour les personnes en provenance du Royaume-Uni ou d'Afrique du Sud. Les personnes munies d'un passeport suisse ne sont pas concernées par l'interdiction d'entrée. Toutefois, depuis le 14 décembre, comme toutes les autres personnes, elles sont également soumises à une obligation de quarantaine si elles entrent dans le pays en provenance du Royaume-Uni ou de l'Afrique du Sud.

La liste des pays et régions à risque comprend tous les pays en dehors de l'espace Schengen, à l'exception de :

  • Andorre
  • Australie
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Corée du Sud
  • Croatie
  • Irlande
  • Monaco
  • Nouvelle-Zélande
  • Roumanie
  • Rwanda
  • Saint-Marin
  • Saint-Siège
  • Singapour
  • Thaïlande

(Etat : 08.02.2021)

Quels sont les pays considérés comme présentant un risque accru d'infection ?

Actuellement, ceux qui suivent :

Afrique du Sud

Albanie

Andorre

Bahreïn

Brésil

Colombie

Émirats arabes unis

Espagne

Estonie

États-Unis d'Amérique

Irlande

Israël

Lettonie

Liban

Lituanie

Malte

Monaco

Monténégro

Panama

Portugal

Royaume des Pays-Bas

Royaume-Uni

Sainte-Lucie

Saint-Marin

Saint-Vincent-et-les Grenadines

Serbie

Seychelles

Slovaquie

Slovénie

Suède

Tchèquie

Zones en Allemagne :

Land Brandenburg

Land Sachsen-Anhalt

Land Thüringen

Zones en Autriche :

Land Salzburg

Zones en France :

Région Centre-Val de Loire

Région Hauts-de-France

Région Île de France

Région Normandie

Région Nouvelle-Aquitaine

Région Occitanie (Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées)

Région Pays de la Loire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Zones en Italie :

Regione Emilia Romagna

Regione Friuli Venezia Giulia

Regione Marche

Regione Puglia

Regione Umbria

Le Département fédéral de l'intérieur (DFI) met à jour cette liste en permanence, en consultation avec le Département fédéral de justice et police (DFJP), le Département fédéral des finances (DFF) et le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Si vous entrez en Suisse en provenance de l'un de ces pays, vous devez vous soumettre à une quarantaine nationale immédiatement après votre entrée en Suisse pendant 10 jours. Cela s'applique également si vous avez un passeport suisse ou un permis de séjour valide.

(Etat : 22.02.2021)

Comment le DFI met-il à jour la liste des pays présentant un risque accru d'infection ?

Le DFI met à jour la liste selon les critères définis dans l'ordonnance du Conseil fédéral.

Avant de partir à l'étranger, vous devrez donc vous renseigner sur l'évolution de la pandémie dans votre pays de vacances. Cela vous permet d'évaluer si votre destination de vacances risque de figurer sur la liste. Le DFI inscrit un pays ou une zone sur la liste si au moins une des conditions suivantes est remplie :

  • Le nombre de nouvelles infections pour 100’000 personnes est plus de 60 fois plus élevé qu'en Suisse au cours des 14 derniers jours dans l'État ou la région concernés, et ce nombre n'est pas dû à des événements individuels ou à des cas locaux étroitement définis ;
  • Les informations disponibles concernant le pays ou le territoire ne permettent pas une évaluation fiable de la situation de risque et il existe des indications d'un risque accru de transmission dans le pays ou le territoire concerné ;
  • Au cours des quatre dernières semaines, sont entrées en Suisse à plusieurs reprises des personnes infectées qui ont séjourné dans le pays ou la région concernée.

(Date: 29.10.2020)

Le DFI inclut-il d’office toutes les régions qui remplissent les conditions dans la liste à risque ?

Non.

Le DFI peut décider de ne pas inclure dans la liste des régions à risque les régions frontalières avec lesquelles il existe des échanges économiques, sociaux et culturels étroits, même si elles répondent aux critères de la liste des risques.

Quand dois-je me mettre en quarantaine ?

Si vous avez séjourné dans un pays ou une région présentant un risque accru d'infection dans les 10 jours précédant votre entrée.

Toute personne ayant séjourné dans une zone présentant un risque accru d'infection doit se rendre directement à son domicile ou à un autre logement approprié immédiatement après son entrée et y rester en permanence pendant 10 jours après son entrée. L'Office fédéral de la santé publique a publié des instructions de quarantaine. Elles peuvent être consultées ici.

Si vous êtes entré par un pays ou une zone sans risque accru d'infection, l'autorité compétente peut compter la durée de votre séjour dans ce pays ou cette zone dans le cadre des 10 jours de quarantaine.

(Date: 18.09.2020)

Comment les autorités savent-elles que je suis entré dans un pays ou une région présentant un risque accru d'infection ?

Vous êtes tenu de vous présenter à l'autorité compétente dans les deux jours suivant votre entrée et de suivre les instructions de l'autorité.

L'Office fédéral de la santé publique tient une liste téléphonique des autorités cantonales compétentes. La liste est disponible ici.

Si vous êtes entré dans le pays en train, en bus, en bateau ou en avion, la compagnie de transport doit également fournir aux autorités compétentes les listes des passagers.

(Date : 10.07.2020)

Que se passe-t-il si je ne respecte pas la quarantaine ?

Vous vous rendez punissable pénalement.

Si vous agissez intentionnellement, vous êtes menacé d'une amende pouvant aller jusqu'à 10’000 CHF. Si vous êtes négligent, vous pouvez être condamné à une amende jusqu'à 5’000 CHF.

(Date : 10.07.2020)

Ai-je droit à une indemnisation si je ne suis pas autorisé à travailler en raison de la quarantaine ?

Non.

Il n'existe pas de droit à une indemnisation en cas de quarantaine résultant de mesures fédérales relatives au transport international de passagers.

Une exception est faite lorsque la destination ne figurait pas encore sur la liste des pays ou des zones à risque accru d'infection au moment de votre départ et qu'il n'y a pas eu d'annonce officielle que le pays dans lequel vous vous rendez figurera sur la liste.

(Etat : 11.09.2020)

Y a-t-il des exceptions à l'obligation de quarantaine ?

Oui, des exceptions sont possibles pour des raisons professionnelles ou médicales et pour les passagers en transit et les participants à des évènements.

Pour les raisons suivantes, il est possible de se rendre en Suisse à partir d'un pays ou d'une zone présentant un risque accru d'infection sans avoir à entrer en quarantaine après l'entrée.

  • Raisons professionnelles : Les personnes qui transportent des personnes ou des marchandises à travers les frontières, ainsi que les personnes dont l'activité est absolument nécessaire pour le maintien de certains secteurs tels que la santé, la sécurité et l'ordre public, les services diplomatiques et consulaires et les travailleurs frontaliers ; les personnes qui entrent en Suisse pour des raisons professionnelles importantes et sans possibilité de report ou qui ont séjourné dans un pays ou un territoire présentant un risque accru d'infection dans les mêmes conditions et qui rentrent en Suisse ;
  • Raisons médicales : Les personnes qui entrent en Suisse quotidiennement ou pour une durée maximale de 5 jours pour des raisons médicales, ou les personnes qui se sont rendues dans un pays ou une région présentant un risque accru d'infection pour une durée maximale de 5 jours pour des raisons médicales, pour autant qu'elles puissent prouver qu'elles ont observé un concept de protection approprié pendant leur séjour ;
  • Transit : Les personnes qui, en tant que passagers en transit, ont passé moins de 24 heures dans un pays ou une région présentant un risque accru d'infection ou qui n'entrent en Suisse qu'à des fins de transit avec la possibilité de poursuivre directement leur voyage vers un autre pays;
  • Événements : Les personnes qui ont participé à un événement sportif, professionnel ou culturel dans un pays ou un territoire présentant un risque accru d'infection, à condition qu'elles apportent la preuve qu'elles ont participé à l'événement dans le respect du concept de protection.

Dans des cas justifiés, l'autorité cantonale compétente peut autoriser d'autres dérogations à l'obligation de quarantaine.

(Etat : 29.10.20)


Est-ce que ce document vous a été utile ?