Grossesse

Maternité

J'ai récemment donné naissance à un enfant. Quels sont les coûts pris en charge par l'assurance maladie pour les soins de suivi et le nouveau-né ? Quels droits ai-je en tant que mère au travail ?

Téléchargements

Quels sont mes droits en tant que mère qui allaite au travail ?

Tant qu'une mère allaite, elle ne peut être employée qu'avec son consentement et doit être libérée sur demande d'un travail pénible pour elle.

Les mêmes dispositions de protection s'appliquent à la mère qui allaite que pendant la grossesse. L'employeuse doit aménager les conditions de travail en conséquence afin que sa santé et celle de son enfant ne soient pas affectées. Si la mère qui allaite exerce une activité professionnelle physiquement très pénible ou dangereuse, l'employeuse ne peut continuer à l'employer que si un risque pour la mère et l'enfant peut être exclu. Les critères d'évaluation sont fixés dans l'ordonnance sur la protection de la maternité. Les frais pour tout examen médical nécessaire de l'état de santé de la mère allaitante sont à la charge de son employeuse. Si l’employeuse ne peut pas offrir de travail qui ne soit pas risqué pour la santé de la mère et de son enfant, celle-ci a droit à 80% de son salaire.

Droit à une salle d'allaitement et à un temps d'allaitement rémunéré

L'employeuse doit mettre à la disposition de la mère un lieu approprié pour l'allaitement ou l’extraction du lait et lui accorder le temps libre nécessaire à cet effet, ainsi que compter ces temps comme du temps de travail rémunéré. L'employeuse ne peut pas compenser ces périodes avec d'autres périodes légales de repos et de compensation, des heures perdues ou des jours fériés.

Le déplacement éventuellement nécessaire pour se rendre auprès de l'enfant ne prolonge pas le temps de travail rémunéré. Si l'enfant a besoin d'une période d'allaitement plus longue pour des raisons de santé, l'employeuse doit accorder à la mère le temps libre supplémentaire nécessaire à cet effet, bien que celui-ci ne soit pas rémunéré.

Délais & règles de forme

• Pour autant qu’elle allaite, une mère allaitante peut travailler au maximum 9 heures par jour.

• Durant la première année de vie de l’enfant de la mère, l’employeuse doit comptabiliser le temps d’allaitement et le temps pour tirer le lait comme temps de travail rémunéré :

o Pour un temps de travail journalier jusqu'à 4 heures : Au moins 30 minutes ;

o Pour un temps de travail journalier de plus de 4 heures : Au moins 60 minutes ;

o Pour un temps de travail journalier de plus de 7 heures : Au moins 90 minutes.


Est-ce que ce document vous a été utile ?