En chemin

COVID-19: Mon domicile est en Suisse. Puis-je faire des vacances à l’étranger ?

Oui, notamment au sein de l'espace Schengen : de nombreux pays de l'espace Schengen ont levé les restrictions d'entrée pour les personnes en provenance de l'espace Schengen à partir du 15 juin 2020. Quelques autres pays ont également assoupli leurs conditions d'entrée. Toutefois, il faut prendre note des mesures éventuelles contre la propagation du coronavirus au sein du pays de destination.

Le 11 juin 2020, la Commission européenne a recommandé aux États de l'espace Schengen de supprimer les contrôles aux frontières à partir du 15 juin 2020. Cette recommandation inclut également les États Schengen associés, de sorte que les voyages de vacances de la Suisse vers les États suivants sont en principe possibles : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Slovaquie, Slovénie et Suède.

Dans quels pays de l'espace Schengen puis-je voyager ?

Attention : La recommandation de la Commission européenne mentionnée ci-dessus n'est pas contraignante. Par conséquent, pas tous les États énumérés ne la mettent en œuvre. Les États peuvent mettre en œuvre la recommandation :

  • complètement et donc renoncer en principe aux contrôles aux frontières et aux mesures sanitaires à la frontière. C'est le cas, par exemple, en Autriche, en Belgique, en République tchèque, en Estonie, en France, en Allemagne, en Grèce, en Italie, aux Pays-Bas, en Pologne, au Portugal (à l'exception de certaines îles), en Slovaquie et en Suède. Le 21 juin 2020, l'Espagne a également appliqué la recommandation ;
  • partiellement, autoriser l'entrée tout en prévoyant dans certains cas des mesures sanitaires aux frontières, telles que la quarantaine ou les tests obligatoires. Ces solutions ont été adoptées par la Finlande, l'Islande et la Slovénie, par exemple. Depuis le 27 juin 2020, les personnes originaires de Suisse sont en principe également autorisées à entrer au Danemark tant que le taux de nouvelles infections en Suisse est inférieur à 20 pour 100’000 habitants. Depuis le 1er juillet 2020, Malte a également réouvert en principe ses frontières aux voyageurs en provenance de Suisse ;
  • pas du tout et refuser actuellement l'entrée aux personnes provenant de la plupart des États Schengen. Actuellement, la Norvège a encore opté pour cette solution.

Attention ! Si le pays de destination autorise l'entrée, il reste encore à considérer un élément : Même si vous pouvez partir, cela ne signifie pas que le voyage de retour sera sans problème. Pour les pays présentant un risque accru d'infection, vous devez être placé en quarantaine pendant 10 jours lors de votre voyage de retour (cf. la FAQ COVID-19). L'Office fédéral de la santé publique déconseille les voyages urgents au Luxembourg.

Quelle que soit la solution choisie pour l'entrée, le pays de destination peut imposer des règles de distance et d'hygiène. Celles-ci s'appliquent à toutes les personnes, y compris les touristes. Il est donc conseillé de se renseigner sur les mesures prises par le pays de destination (par exemple : port obligatoire du masque) avant le voyage.

Dans quels États non-Schengen puis-je voyager ?

Actuellement, l'Office fédéral de la santé publique déconseille les déplacements non nécessaire en dehors de l'espace Schengen et de la Grande-Bretagne. Dans tous les cas, un voyage de vacances en dehors des États Schengen n'est actuellement possible que dans quelques cas exceptionnels en raison des nombreuses barrières à l'entrée. Par exemple, l'Albanie, la Bulgarie, la Géorgie, la Grande-Bretagne, le Kosovo, la Croatie, le Monténégro, la Serbie, la Turquie et le Belarus sont à nouveau ouverts aux touristes suisses. L'Irlande autorise l'entrée, mais exige une quarantaine de 14 jours. La plupart des autres pays ont encore fermé leurs frontières aux vacanciers en provenance de Suisse.

Attention : même si le pays de destination permet l'entrée, il reste à retenir que même si vous pouvez quitter le pays, ceci ne signifie pas que le retour sera sans problème. Sur la base de la loi sur les épidémies, le Conseil fédéral a pris des mesures de lutte contre le coronavirus dans le domaine du transport international de voyageurs et a notamment établi une liste des pays et des régions présentant un risque accru d'infection. Si vous vous rendez en Suisse depuis un pays ou une région présentant un risque accru d'infection ou si vous avez séjourné dans un tel pays ou une telle région dans les 14 jours précédant votre entrée dans le pays ou la région, vous devez vous soumettre à une quarantaine domestique immédiatement après votre entrée en Suisse, pendant 10 jours. Cela vaut indépendamment du fait que vous soyez en possession d'un passeport suisse ou d'un permis de séjour valable

(Date: 10.07.2020).

Pour plus d'informations, veuillez consulter la FAQ sur « Covid-19 ».