Autorités

COVID-19 : Puis-je refuser d'envoyer mon enfant à l'école ?

En principe non, pour autant que votre enfant fréquente encore l'école obligatoire.

Le COVID-19 ne change rien au fait que l'enseignement de base est obligatoire. Si le canton a décidé de revenir à l'enseignement en présentiel, votre enfant doit en principe le suivre. Lorsqu'il fréquente l'école, votre enfant doit respecter les règles de conduite et d'hygiène définies dans le concept de protection de l'école.

En principe, votre enfant devrait également pouvoir aller à l'école même si des personnes particulièrement vulnérables vivent dans son foyer. Dans ce cas, contactez son école, qui trouvera une solution avec vous et la médecin traitante. Si nécessaire, cette solution peut également consister à poursuivre l'apprentissage à distance.

Même pour les enfants atteints d'une maladie sous-jacente, il est préférable de contacter votre école. En principe, ces enfants devraient aller à l'école selon les principes de base de l'OFSP, en devant toutefois « respecter les mesures de protection de base contre la maladie ».

Si vous n'envoyez pas votre enfant à des cours en présentiel sans consulter l'école, vous serez menacé d'une amende. Selon les cantons, cela peut aller jusqu'à 1000 francs, bien que plusieurs gouvernements cantonaux aient fait savoir qu'ils aimeraient si possible ne pas imposer d'amendes.

Par ailleurs, un enseignement à domicile spontané ne devrait pas vraiment apporter de solution : même si l’enseignement à domicile est généralement autorisé dans votre canton (cf. lexNews), vous devriez quand même faire une demande d'inscription pour l’enseignement à domicile et vous ne pourriez pas laisser votre enfant à la maison pendant la durée de traitement de la demande.

Pour plus d'informations, veuillez consulter la FAQ sur Covid-19.