Santé

COVID-19: Qui paie pour le test COVID-19 ?

Si vous avez fait réaliser le test sur la base des critères de l’OFSP du 24 juin 2020, depuis le 25 juin 2020, la Confédération en assume généralement les coûts sans aucune participation du patient.
L'OFSP recommande un test pour les symptômes suivants, qui peuvent se manifester individuellement ou en combinaison :
  • maladie respiratoire aiguë telle que toux, mal de gorge, essoufflement ;
  • la fièvre sans autre cause ;
  • Perte soudaine de l'odorat ou du goût ;
  • Confusion soudaine ou détérioration de l'état général des personnes âgées sans autre cause.

L'OFSP recommande également un test pour les personnes asymptomatiques si l’application SwissCovid a signalé un contact avec une personne infectée par le COVID-19. Le test doit être effectué le 5e jour après le contact.

La Confédération prend également en charge les frais de dépistage des personnes asymptomatiques qui ont été en contact étroit avec un cas COVID-19, à condition que le test ait été prescrit par la médecin cantonale responsable.

La Confédération prend en charge le montant maximum de 169 CHF, qui comprend les prestations suivantes :

Les prestataires de soins de santé ne doivent pas facturer au patient des frais supplémentaires pour le test COVID-19. De même, ils ne peuvent faire payer au patient ni une franchise, ni une quote-part.

Mais attention : la Confédération ne prend en charge ces frais que si le test est prescrit par un médecin. Si une employeuse ou un patient demande le test sans répondre aux critères de l'OFSP, la médecin en fera mention sur l'ordonnance du laboratoire. Dans ce cas, la Confédération ne couvre pas les frais.

En outre, les prestataires doivent satisfaire aux conditions d'admission prévues par la loi sur l'assurance maladie. Comme l'écrit l'OFSP dans la fiche d'information sur la couverture des coûts, la Confédération ne couvre pas « les prestations fournies par les centres d'examen organisés par des entreprises privées ou les drive-in sans mandat cantonal ».

Prise en charge des coûts avant le 24 juin 2020

Avant le 24 juin 2020, la réglementation suivante s'appliquait à la prise en charge des coûts : si le test était médicalement nécessaire, l'assurance de base, le canton ou la compagnie d'assurance accidents prenait en charge les coûts, en fonction des symptômes et des personnes concernées. S'il n'y avait pas de nécessité médicale, la personne testée devait assumer elle-même les coûts.

Le test COVID-19 figure sur la liste des analyses depuis le 4 mars 2020, raison pour laquelle l'assurance de base couvre généralement les coûts, avec des déductions pour la franchise et la quote-part. En plus du tarif standard de 95 CHF pour l'analyse, il y a d'autres coûts, tels que l'examen et l'évaluation. Ils sont également couverts par la compagnie d'assurance maladie, déduction faite de la franchise et de la quote-part. L'assurance de base couvre ces coûts pour le test COVID-19 dans les cas suivants :

  • Vous êtes une personne particulièrement vulnérable et présentez les symptômes d'une maladie respiratoire aiguë ou perdez soudainement l'odorat ou le goût ;
  • Vous n'êtes pas une personne particulièrement vulnérable et présentez les symptômes d'une maladie respiratoire aiguë ou perdez soudainement l'odorat ou le goût et votre médecin ordonne une surveillance rapprochée, en ambulatoire ou en stationnaire.

Les frais d'un test que vous avez effectué à votre demande et sans nécessité médicale ne doivent pas être couverts par l'assurance de base. Votre médecin doit en faire mention sur la commande au laboratoire et vous devez payer vous-même l'intégralité du test.

Le canton prend en charge les coûts du test COVID-19 dans les cas suivants :

  • Vous n'êtes pas une personne particulièrement vulnérable et présentez les symptômes d'une maladie respiratoire aiguë ou perdez soudainement l'odorat ou le goût et votre médecin n'ordonne pas de surveillance rapprochée ;
  • Vous êtes un professionnel de la santé ou vous travaillez dans une maison de retraite ou de soins et vous ne présentez aucun symptôme, mais la médecin cantonal ordonne tout de même un test COVID-19.

L'assurance accidents couvrira les coûts du test COVID-19 s'il s'agit d'une maladie professionnelle : c'est le cas si vous êtes un professionnel de la santé ou si vous êtes employé dans une maison de retraite ou de soins et que vous êtes exposé à un risque d'infection particulièrement élevé. Dans ce cas, votre médecin peut ordonner un test même si vous êtes atteint d'une maladie sans symptôme grave.

(Date: 03.07.2020)

Pour plus d'informations, veuillez consulter la FAQ sur Covid-19.