Famille

Mon fils peut-il jouer au football le samedi malgré la visite de son père ?

Oui, le droit de visite vise à assurer un échange mutuel entre le parent qui ne détient pas la garde et l'enfant. Dans ce cadre, le bien-être de l’enfant est central.

Même si votre fils participe à un tournoi de football pratiquement tous les week-ends, le père doit l'accepter, à condition que cette carrière sportive serve l'intérêt supérieur de l'enfant. La situation serait différente si vous envoyiez votre fils à des tournois dans le seul but qu’il passe moins de temps avec son père. Vous devez vous abstenir de tout ce qui rend la relation de votre fils avec son père plus difficile.

Réglementation des relations personnelles

S'il n'est pas possible pour vous et le père de votre fils de parvenir à un accord sur le droit de visite, vous pouvez contacter l'Autorité de protection des enfants et des adultes (APEA). Celle-ci peut réprimander le père - ou vous, selon le cas - et donner des instructions si l’exercice ou le défaut d’exercice du droit est préjudiciable à l'enfant. Si l'accord n'aboutit toujours pas, l’APEA peut (re)réglementer le droit de visite. Soit dit en passant, la procédure est la même, que vous soyez ou ayez été marié au père de l'enfant.

Droit de parole de l’enfant

Lorsqu'elles réglementent le droit de visite, les autorités tiennent également compte de la volonté de l'enfant, en fonction de son âge. Ce faisant, elles tiennent compte des expressions de volonté de l'enfant, mais ne les fondent pas exclusivement sur les déclarations de l'enfant. En effet, l'intérêt supérieur de l'enfant peut entrer en conflit avec la volonté exprimée par l'enfant, par exemple si un parent a corrompu la déclaration de l'enfant en lui promettant des cadeaux ou autres.

Environ dès l'âge de 12 ans, les tribunaux supposent qu'un enfant forme sa volonté de façon autonome. Donc, si votre fils est déjà un adolescent, l’APEA et les tribunaux fonderaient dans une large mesure le différend sur la conception du droit de visite sur ses déclarations.