Travailler

Le chef peut-il annuler des vacances qui ont déjà été approuvées et payées ?

Oui. Il se peut bien que vous ne puissiez pas partir en vacances tel que vous l’aviez planifié, mais néanmoins vous pouvez entreprendre quelque chose.

Si la raison de l'annulation des vacances n’était pas prévisible et que votre présence dans l’entreprise durant cette période est absolument nécessaire, votre employeur a le droit d’annuler vos vacances, ceci même à court terme.

Le chef doit prendre des précautions

Il ne peut toutefois pas le faire en arguant du fait qu’il a le droit lui-même de déterminer la date de vos vacances. Il doit de préférence tenir compte de vos souhaits. Cela implique également que si vous reportez vos vacances déjà approuvées, ce sera à votre employeur de prendre à sa charge les frais d’annulation ou de changement de réservation de votre voyage.

Annoncer l'annulation des vacances

Votre employeur ne peut déplacer des vacances à court terme qu’en cas d’urgence. Si, par exemple, une importante commande avait été prévisible ou s’il ne vous est pas possible de prendre vos vacances de manière régulière durant l’année en cours, ceci serait alors le signe d’une mauvaise planification, dont vous n’avez pas à assumer la responsabilité. Votre employeur doit normalement donner un délai de préavis de vacances ou de fermeture annuelle d’entreprise de trois mois.

Les familles ont la priorité

Votre employeur doit tenir particulièrement compte des souhaits liés à la famille. Si vous souhaitez passer du temps avec votre enfant d'âge scolaire pendant les vacances scolaires, cela a préséance sur le désir de votre collègue de suivre un cours de yoga exclusif à ce moment-là.

Partir malgré tout est risqué

Si toutefois vous persistez à vouloir partir en vacances aux dates prévues, c’est votre choix. La justice risque toutefois d’appuyer un éventuel licenciement sans préavis, si elle considère l’urgence opérationnelle comme avérée.