Autorités

COVID-19: L'école est-elle autorisée à organiser des camps scolaires ?

Oui, avec un maximum de 300 participants. L'école ou l'organisatrice doit élaborer et mettre en œuvre un concept de protection adapté. Elle doit également transmettre les coordonnées des participants à l'autorité cantonale compétente sur demande.

Depuis le 6 juin 2020, les camps de vacances pour enfants et adolescents sont à nouveau autorisés.

L'Office fédéral du sport (OFSPO), l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) et l'Office fédéral de la culture (OFC) ont élaboré des conditions-cadres dont les écoles et autres organisateurs doivent tenir compte lors de l'élaboration de leurs concepts de protection pour les camps : Les conditions-cadres pour les camps culturels, de loisirs et sportifs.

Nombre maximum de participants

Un maximum de 300 personnes peuvent participer à un camp. Cette limite supérieure s'applique à tous les participants, c'est-à-dire y compris la direction du camp, les superviseurs et les accompagnants. Le cadre recommande que les participants soient divisés en sous-groupes, « qui devraient réaliser des activités et des repas ensemble tout au long du camp, mais ne devraient pas se mélanger avec d'autres sous-groupes ». Si possible, cette séparation devrait également être mise en œuvre dans les dortoirs.

L'organisatrice enregistre les coordonnées des participants au moyen d'une liste de présence.

Concept de protection

L'organisatrice doit élaborer et mettre en œuvre un concept de protection. Elle doit également désigner une personne responsable chargée de veiller au respect du concept de protection. Selon les conditions cadres, l'organisatrice doit veiller à ce que le concept de protection et les règles de conduite soient « communiqués de manière complète, répétée et claire à tous les participants avant et pendant le camp ».

Règles de conduite et d'hygiène

Dans un camp, ce sont les règles de conduite et d'hygiène de l'OFSP qui s'appliquent. Les conditions générales précisent que la règle de la distance de 2 mètres s'applique aux adultes entre eux et entre les adultes et les enfants.

Comportement en cas de maladie

Selon les conditions cadres, les personnes présentant des symptômes de maladie ne sont pas autorisées à participer au camp. Si une personne tombe malade pendant le camp, elle doit être isolée et subir un examen médical dès que possible. La direction du camp informe l'ensemble de l'environnement de la situation.

En cas d'infection par COVID-19, le médecin cantonal responsable décide des personnes qui doivent être mises en quarantaine. Sur demande, l'organisatrice transmet les coordonnées des participants à l'autorité cantonale compétente.

(Date: 15.06.2020)

Pour plus d'informations, veuillez consulter la FAQ sur Covid-19.