En chemin

De quoi dois-je tenir compte lors de la construction d'une maison de vacances ?

Lors de la construction d'une maison de vacances, la loi sur les résidences secondaires joue un rôle important. En termes de financement, il existe aussi des obstacles plus élevés.

Selon la proportion de résidences secondaires dans la commune de vacances que vous souhaitez, il se peut que vous ne puissiez plus construire de nouvelle maison de vacances. Votre rêve d'une maison de vacances peut également échouer parce que vous ne pouvez pas compter sur votre fonds de pension pour le financement.

Loi fédérale sur les résidences secondaires

Si vous souhaitez construire une nouvelle maison de vacances, vous devez vous conformer à la loi sur les résidences secondaires. Si la proportion de résidences secondaires dépasse déjà 20%, la commune ne peut en principe pas approuver la construction de votre maison de vacances. Toutefois, il existe une lacune pour les logements de vacances au sein d'un « établissement d'hébergement organisé », c'est-à-dire au sein d'un établissement hôtelier ou assimilée à l'hôtellerie : si ce domicile de vacances n'est pas adapté à vos besoins personnels et que vous le louez en permanence à des vacanciers pour un usage exclusivement à court terme, il est considéré comme un « logement affecté à l’hébergement touristique » et ne tombe pas sous la règle des 20%.

Financement

Si vous êtes autorisé à utiliser vos avoirs de retraite pour financer votre propre maison, cela n'est pas autorisé pour le financement de votre maison de vacances. Le facteur décisif est de savoir si la maison représente votre domicile ou votre résidence habituelle.

En pratique, les banques exigent également un ratio de fonds propres plus élevé pour le financement d'une résidence secondaire que pour le financement de la résidence principale : en règle générale, vous devez financer vous-même 30 à 50% du prix d'achat d'une maison de vacances. Si votre maison est également déjà hypothéquée, la banque exigera une contribution au capital encore plus élevée pour financer votre résidence secondaire, en fonction de vos revenus.