Travailler

L'enfant du voisin peut-il m'aider à la récolte contre de l’argent de poche ?

Cela dépend de l'âge de l'enfant et du type de travail de récolte. Les jeunes sont autorisés à effectuer des « travaux légers » contre rémunération dès l'âge de 13 ans. Pour les travaux de récolte plus lourds, vous pouvez faire appel à un jeune à partir de son 15e anniversaire, mais les travaux dangereux ne sont autorisés qu'aux personnes de plus de 18 ans.

Cela dépend de l’âge de l’enfant et du type de travail de récolte ou de cueillette. Pour les travaux légers, telle la cueillette de raisins dans un jardin privé, vous pouvez rétribuer des jeunes dès l’âge de 13 ans, à condition que cette activité ne nuise pas à leur santé et à leur sécurité. Il n’existe pas de liste des activités autorisées.

Mais travailler durant des heures dans un vignoble escarpé ne s’apparentera probablement pas à un «travail léger». Durant les périodes scolaires, l’emploi d’un enfant n’est de toute manière autorisé que 3 heures par jour et 9 heures par semaine; durant les vacances scolaires, le maximum s’élève à 8 heures quotidiennes et à 40 heures hebdomadaires.

Le travail dangereux n’est pas autorisé pour les jeunes

Ces heures maximales s’appliquent aussi aux jeunes de 15 à 18 ans, bien qu’ils soient autorisés à effectuer d’autres travaux. Pour autant qu’ils ne soient pas dangereux. Sont considérées comme dangereuses, par exemple, les activités qui «dépassent objectivement les capacités physiques et mentales des jeunes personnes». Les travaux de récolte susceptibles de provoquer des accidents, comme la cueillette des cerises à hauteur élevée, ne sont pas non plus autorisés.

Autorisation des parents exigée

Un job d’appoint en principe autorisé peut également se heurter à un dernier obstacle: jusqu’à son 18e anniversaire, vous ne pouvez employer contre rémunération l’enfant de votre voisin que si ses parents ou tout autre représentant légal y consentent. Et que se passe-t-il si un fils d’agriculteur aide à la ferme familiale? C’est admissible, à condition que cet engagement ne nuise pas à l’enfant: d’autres dispositions du droit du travail s’appliquent aux exploitations agricoles.