Santé

Ma médecin pratiquant en Suisse doit-elle maîtriser une langue officielle ?

Oui, si elle veut travailler dans le secteur privé. Dans ce cas, elle a besoin d'une autorisation du canton sur le territoire duquel elle souhaite exercer sa profession. L'autorité cantonale ne peut accorder cette autorisation que si la médecin a les connaissances nécessaires d'une langue officielle du canton concerné. Une exception s'applique aux spécialistes de la santé de l'UE qui exercent en Suisse pendant moins de 90 jours.

Si votre médecin n'est pas active dans le secteur privé - par exemple si elle travaille dans un hôpital universitaire - la connaissance d'une langue officielle n'est pas obligatoire. Cependant, elle doit comprendre au moins l'essentiel du contenu de textes complexes dans la langue dans laquelle elle exerce sa profession. Elle doit également être capable de participer spontanément et couramment à des discussions dans son propre domaine.