Travailler

Vous vous êtes cassé la jambe à un festival. Droit à votre salaire ?

Pendant les deux premiers jours suivant l’accident, votre employeuse doit en principe vous verser 80% de votre salaire.

Cette obligation existe si, en tant qu’employé, vous êtes empêché de travailler sans que ce soit de votre faute. Votre employeuse ne peut donc pas simplement refuser de vous payer votre salaire, mais doit prouver que vous êtes en faute. Cela ne devrait pas être facile.

Assurance accidents dès le troisième jour

A partir du troisième jour, l’assurance accidents prend le relais et verse une indemnité journalière. En cas d’incapacité totale de travail, ce montant s’élève à 80% du gain assuré. S’il peut être prouvé que vous avez causé l’accident par négligence grave, l’assurance accidents réduira vos indemnités journalières.

Couverture accident en cas de temps partiel

La situation est différente si vous travaillez moins de 8 heures par semaine pour votre employeur. Dans ce cas, vous n’êtes pas obligatoirement assuré contre un accident non professionnel. Votre employeuse doit continuer à vous verser votre salaire de sa poche pendant une période limitée. Cela s’applique si la relation de travail a duré plus de trois mois ou si elle a été conclue pour plus de trois mois. Ici aussi, cependant, la loi exige que vous ne soyez pas empêché de travailler par votre propre faute.