En chemin

Puis-je emporter des fruits frais dans l'avion comme souvenir ?

En principe, oui, à condition que vous entriez depuis l'UE.

Même s'ils ne posaient aucun problème en termes de sécurité des vols : en raison de l'ordonnance sur la santé des végétaux qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2020, même les fruits non transformés ne sont plus toujours un souvenir légal, car l'ordonnance sur la santé des végétaux pour les importations en provenance de pays hors UE ainsi que de certaines régions de l'UE ont été restreintes.

Importations de fruits en provenance de l'UE

L'importation de fruits non transformés en provenance de l'UE et de la Principauté du Liechtenstein pour un usage privé est en principe autorisée, puisque la Suisse, la Principauté du Liechtenstein et l'UE forment une zone phytosanitaire. Toutefois, cela ne s'applique pas aux îles Canaries, à Ceuta, à Melilla et aux départements et territoires d'outre-mer de la France. Ces îles et territoires sont considérés comme des pays tiers, c'est pourquoi les règles plus strictes sur les importations en provenance de pays non communautaires s'appliquent. Cela s'applique également aux importations destinées à un usage personnel, car la nouvelle ordonnance sur la santé des végétaux a supprimé les facilités correspondantes.

Importations de fruits en provenance de pays tiers

Si vous entrez en provenance d'un pays extérieur à l'UE ou de la Principauté du Liechtenstein, vous ne pouvez importer librement que des ananas, des noix de coco, des durians, des bananes et des dattes.

Pour tous les autres fruits, même si vous ne les importez que pour votre propre usage - à moins qu'ils ne soient déjà interdits d'importation - vous avez besoin d'un certificat phytosanitaire. Pour l'obtenir, vous devez vous adresser au service phytosanitaire du pays d'origine. Au plus tard ici, vous vous rendrez compte qu'il s'agit d'une procédure très laborieuse, qui ne vaut généralement pas la peine d'un souvenir. Si cela ne vous dissuade pas et que vous disposez d'un certificat phytosanitaire, vous devez enregistrer votre souvenir auprès du service phytosanitaire fédéral au plus tard le jour précédant l'importation.