Santé

Qui paie les frais de thérapie pour les acouphènes liés aux concerts ?

Si vous n’avez pas de chance, personne.

L'acouphène est généralement subjectif, c'est-à-dire que vous êtes le seul à entendre les bruits gênants. Vous devez être en mesure de prouver que l'acouphène est le résultat d'un accident ou d'un réglage trop fort du système de musique. Cette preuve n'est pas possible régulièrement, de sorte que l'assurance accidents ne couvrira pas les frais. Les coûts liés à la clarification de la question de savoir s'il s'agit d'un acouphène subjectif ou objectivement prouvable sont toutefois à la charge de l'assurance maladie ou de l'assurance accidents.

Valeur limite de décibels

A ce propos, un organisateur de concerts doit respecter certaines limites. Toute personne souhaitant organiser un événement dont le niveau sonore moyen se situe entre 96 et 100 décibels – approximativement le volume d'une scie circulaire – doit d'abord signaler le concert aux autorités. Il doit déjà attirer l'attention du public sur ce volume dans la zone d'entrée et offrir une protection auditive gratuite. Si l’évènement dure plus long que trois heures, l’organisateur doit également prévoir des zones de compensation avec de la musique plus calme.

(cf. Malentendant à cause d’un engin pyrotechnique : l'assurance accidents paie-t-elle ? )