Famiglia

Dois-je accompagner ma fille de 15 ans au festival ?

La question de savoir si votre fille mineure peut faire la fête avec ou sans vous à l'open air dépend non seulement de votre fille, mais aussi du festival : Les organisatrices n'admettent souvent les jeunes non accompagnés sur le site qu'à partir de 16 ans. Les éventuels couvre-feux communaux ne sont guère pertinents.

Tant que le bien-être de l'enfant n'est pas menacé, la personne ayant l'autorité parentale peut laisser sa fille ou son fils mineur(e) aller seul(e) à un festival open air. Toutefois, l'organisatrice peut, dans l'exercice de la liberté économique décider si elle impose ou non une limite d'âge pour son événement. Elle est en outre responsable du respect des dispositions de protection de la jeunesse de la Confédération et des cantons lors de l'open air, cela concerne notamment la distribution de boissons alcoolisées. En règle générale, les éventuels couvre-feux inscrits dans le règlement de police n'ont pas d'importance dans la pratique.

Un festival open air peut imposer une limite d'âge

L'organisatrice du festival peut, dans l'exercice de sa liberté de domicile, stipuler que la visite de l'open air n'est autorisée qu'à partir d'un certain âge. Certains autorisent l'entrée aux personnes plus jeunes si elles sont accompagnées d'une personne ayant l'autorité parentale ou si elles ont reçu une « autorisation » écrite de la personne ayant la garde parentale.

Les règles de l'organisatrices ne doivent cependant discriminer personne : Si la règle ne concerne que les jeunes d'une certaine nationalité, l'organisatrice enfreint ainsi l'article sur l'antiracisme.

(Cf. aussi : « Mon fils peut-il se produire avec la Guggenmusik tard le soir? »)

Pas de distribution d'alcool pour les jeunes de moins de 16 ans

La raison des restrictions d'accès réside généralement dans l’interdiction de distribuer de l'alcool : L'organisatrice n'a pas le droit de distribuer de l'alcool aux jeunes de moins de 16 ans. En imposant une limite d'âge, l'organisatrice réduit le risque d’amende pour non-respect de l'interdiction légale de vente.

L'organisatrice n'a cependant pas non plus le droit de vendre des boissons distillées telles que de la vodka aux moins de 18 ans. Si une gérante de bar sur le site du festival le fait, elle est également passible d'une amende.

Les cantons ont parfois introduit dans leur législation, notamment en ce qui concerne l'hôtellerie et la restauration, des dispositions plus strictes en matière de protection de la jeunesse.

Couvre-feu dans le règlement de police communale sans signification pratique

Mais que faire si la fille mineure peut se rendre au festival, mais que le règlement de police communal prévoit un couvre-feu nocturne pour les jeunes et qu'elle risque donc d'être arrêtée par la police en rentrant chez elle ?

La plupart des communes qui connaissent encore un tel couvre-feu nocturne ne l'appliquent pas lorsque les jeunes se trouvent sur le chemin du retour. De plus, la constitutionnalité de ces réglementations est controversée, même s'il n'y a pas (encore) de décision du Tribunal fédéral à ce sujet.

Mis à jour le 29 septembre 2022