Famille

Dois-je accompagner ma fille de 15 ans au festival open-air ?

Cela ne dépend pas uniquement de votre fille, mais aussi du festival : les organisatrices n’autorisent en général que les jeunes non accompagnés à partir de l’âge de 16 ans sur le terrain.

Certains permettent aux plus jeunes d’entrer avec la permission écrite de leurs tuteurs légaux.

Droit de domicile de l'organisatrice

L'organisatrice du festival peut fixer de telles règles dans l’exercice de leurs droits de domiciliation, à condition qu’elles ne soient pas discriminatoires à l’égard de quiconque : si la réglementation ne concerne que les jeunes d’une certaine nationalité, l’organisateur viole ainsi l’article sur la lutte contre le racisme.

Interdiction d'alcool

La limitation d’âge dans les festivals est le plus souvent liée à l’interdiction de la vente d’alcool aux jeunes âgés de moins de 16 ans. L’organisatrice se prémunit ainsi du risque d’une amende consécutive à la violation de la loi. Une autre interdiction concerne la vente d’eaux-de-vie, par exemple de vodka, aux jeunes de moins de 18 ans. Si l’exploitant d’un bar viole cette disposition, il encourt naturellement une amende.

Règlement de police communal

Et que faire si votre fille souhaite se rendre au festival en dépit du règlement de police communal prévoyant une interdiction de sortir la nuit pour les jeunes ? Quand bien même le caractère constitutionnel d’une telle interdiction suscite la controverse, votre fille encourt le risque d’être contrôlée par la police sur le chemin du retour. Dans ce cas, vous auriez avantage à aller la chercher à la sortie du festival… plutôt qu’au poste de police au milieu de la nuit, où prévaudra la seule application à la lettre de la loi.

(cf. "Mon fils peut-il se produire avec la Guggenmusik tard le soir?")