Santé

Les parents adoptifs doivent-ils répondre à des questions sur leur santé ?

Oui, ils y sont même obligés par égard au bien-être de l’enfant.

L’autorité compétente doit évaluer tous les points essentiels dans le processus d’adoption. Et la santé des personnes candidates à l'adoption en fait partie. Lors de l’enquête, l’autorité doit par contre s’en tenir aux textes. Ainsi, elle n’a pas le droit de refuser la demande d’adoption sur la base d’une simple maladie. Elle doit justifier les raisons de son refus, expliquer pourquoi la maladie de la mère adoptive ou du père adoptif est un obstacle à l’adoption, dans le sens du bien de l’enfant.