Famille

Mon ex-mari et père des enfants peut-il m'interdire des vacances spontanées ?

Si vous souhaitez partir en vacances avec vos enfants spontanément, votre ex-mari ne peut en principe rien faire là-contre.

Si les enfants vivent avec vous, c'est-à-dire que vous êtes l’unique tutrice, vous pouvez planifier le temps avec eux en grande partie librement.

Ne pas entraver les contacts personnels

Cependant, votre ex-mari a le droit d'avoir des contacts personnels avec les enfants et vous devez vous abstenir de tout ce qui altère la relation de vos enfants avec leur père.

Ainsi, si vous partez régulièrement en vacances de façon spontanée, ce qui rend difficile pour les enfants d'avoir des contacts personnels avec leur père, le père peut contacter l'Autorité de protection de l'enfant et de l'adulte (APEA). Celle-ci peut vous avertir ou vous donner des instructions pour assurer un contact régulier avec le père, à condition que cela serve le bien-être de l'enfant.

Bien préparer les vacances à l'étranger

Si vous voyagez à l'étranger, vous devriez quand même essayer de vous entendre avec votre ex-mari. La Convention de La Haye contre l'enlèvement d'enfants exige que les États signataires prennent toutes les mesures nécessaires pour prévenir l'enlèvement d'enfants. Il s'agit également de vérifier si les parents voyageant seuls sont effectivement autorisés à voyager à l'étranger avec leurs enfants. Lorsque vous voyagez à l'étranger, vous devez donc emporter une autorisation de voyage écrite de votre ex-mari, qui peut même, selon le pays de destination, devoir être notariée. De plus, il est recommandé d'avoir un complément officiel inscrit dans le passeport de l'enfant qui prouvera que vous avez droit à la garde. Ceci est particulièrement utile si vous n'avez pas le même nom de famille que vos enfants.

(cf. Voyager avec des personnes mineures)