Consommation & Internet

La veste garantie imperméable n’a pas tenu ses promesses. Puis-je la rendre ?

En principe oui, à condition qu’un défaut de matière ou de fabrication soit la cause de cette douche involontaire et que vous ayez signalé le cas en temps voulu.

Si vous achetez une veste en Suisse et que la vendeuse vous assure qu’elle est «garantie imperméable», elle en assume la responsabilité envers vous. Même si elle-même a été trompée par son fournisseur ou par le fabricant et a cru en toute bonne foi qu’elle vous vendait un produit résistant aux intempéries.

Notifier les défauts en temps utile

Cela étant, la notification des défauts ne doit pas être tardive. Vous devez retourner la veste au magasin immédiatement après avoir découvert le problème. Sauf convention contraire, la période de garantie absolue expire après deux ans, ou après un an dans le cas d’une veste d’occasion. La vendeuse ne peut pas raccourcir ces délais. Elle peut toutefois exclure totalement la garantie, à condition de le signaler expressément au moment de l’achat.

Vos droits en cas de recours à la garantie

Si tel n’est pas le cas et que vous avez respecté les délais légaux ou contractuels, vous pouvez retourner la veste pour vous la faire rembourser, la conserver en bénéficiant d’une remise ou demander un produit de remplacement de valeur égale, avec une période de garantie renouvelée. Mais vous n’obtiendrez satisfaction que si un défaut de matériel ou de fabrication est mis en évidence. Si vous avez arrosé votre veste imperméable, si vous ne l’avez pas nettoyée et imprégnée correctement ou si vous n’avez pas observé les instructions du fabricant, vous n’aurez généralement pas gain de cause auprès du vendeur, et certainement pas devant un tribunal.