Santé

Puis-je offrir à ma fille une plus grande somme d'argent pour éviter que les coûts futurs des centres de soins n’absorbent ma fortune ?

C'est généralement une mauvaise idée. Si vous n'êtes pas en mesure de payer les frais du centre de soins lorsque vous êtes âgé, vous avez généralement droit à des prestations complémentaires. Lors du calcul de ces prestations, l'autorité compétente prend en considération le fait de renoncer à des ressources ou à des parts de fortune. Si tel est le cas, les prestations complémentaires seront en conséquence réduites, voire même supprimées.

Le montant de la prestation complémentaire annuelle correspond à la part des dépenses reconnues qui excède les revenus déterminants. Si vous allez vivre dans un foyer ou à l'hôpital, les taxes journalières du foyer ainsi qu’un montant pour les dépenses personnelles à déterminer par le canton concerné sont considérés comme des dépenses reconnues. Sont également reconnues comme dépenses, entre autres, les intérêts hypothécaires sur un bien immobilier jusqu'à un certain montant, une somme forfaitaire annuelle pour l’assurance obligatoire des soins, et les pensions alimentaires versées en vertu du droit de la famille. Les revenus à prendre en compte comprennent entre autres la rente AVS, les revenus du patrimoine, les allocations familiales, les pensions alimentaires du droit de la famille ainsi que les revenus et les biens auxquels vous avez renoncé.