Travailler

Sans activité lucrative dans un concubinage : Dois-je payer des cotisations AVS ?

Oui, sauf si vous avez déjà atteint l'âge de la retraite AVS : Contrairement aux couples mariés ou aux personnes en partenariat enregistré, vous devez payer votre cotisation AVS/AI/APG même si vous n'exercez pas d'activité lucrative.

Pour ceux qui n'exercent pas d'activité lucrative, l'obligation de payer les cotisations commence le 1er janvier après avoir atteint l'âge de 20 ans. Elle se poursuit jusqu'à la fin du mois au cours duquel les femmes atteignent l'âge de 64 ans et les hommes l'âge de 65 ans.

Éviter des lacunes de cotisations

Afin d'éviter des lacunes de cotisations et donc des réductions ultérieures de la pension, vous devez payer pour l’AVS/AI/APG la cotisation minimale qui est actuellement de 496 CHF / an. Dans tous les cas, vous pouvez payer un maximum de 50 fois la cotisation minimale.

Pensions plus élevées en cas de concubinage

Les pensions individuelles des partenaires de concubinage peuvent être plus élevées que celles des conjoints ou des partenaires enregistrés : alors que ces dernières peuvent s'élever à un montant total de 3’555 CHF, le taux maximal pour les deux pensions individuelles des partenaires de concubinage est de 4’740 CHF. « Il ne faut pas s’engager à la légère » est la devise du point de vue financier, notamment pour les couples en concubinage qui souhaitent se marier à l'âge de la retraite.

Pas de droits réciproques après une séparation ou un décès

Si un couple en concubinage se sépare, il n'y a pas de droit au partage de la fortune AVS : Le montant de la future rente AVS repose exclusivement sur les cotisations versées par l'assuré individuellement.

Une personne mariée ou vivant en partenariat enregistré, a droit aux prestations du 1er pilier après le décès de son partenaire. La situation est différente dans le concubinage : le concubin survivant n'a pas droit à une pension de veuf.