En chemin

Puis-je écouter des livres audio en conduisant ?

Vous pouvez en principe écouter des livres audio tout en conduisant une voiture. Vous devez cependant rester maître de votre véhicule à tout moment et l'histoire passionnante ne doit pas vous distraire de la route et de la circulation.

Quiconque conduit un véhicule à moteur doit constamment le faire de manière à maîtriser, afin de pouvoir remplir ses obligations de prudence. Votre attention doit être à tout moment centré sur la route et la circulation. Cela n'exclut pas l'écoute de livres audio au volant, mais lui impose des limites.

Le livre audio ne doit pas distraire

En conduisant, le conducteur doit porter son attention sur la route et la circulation. Selon la jurisprudence du Tribunal fédéral, le degré d'attention se dirige en fonction de l'ensemble des circonstances concrètes, notamment de la densité du trafic, des conditions locales, du temps, de la visibilité et des sources de danger prévisibles.

Le divertissement audio est ainsi en principe autorisé, à condition que le conducteur du véhicule maîtrise à tout moment son véhicule et son attention ne soit pas perturbée, notamment par des appareils de reproduction du son ainsi que par des systèmes de communication et d'information. Ainsi, le conducteur peut écouter un livre audio pour autant qu'il ne se distraie pas de la route et de la circulation.

Le conducteur ne doit pas lire ou écrire en conduisant

Le conducteur devrait choisir le livre audio avant de prendre la route. Le Tribunal fédéral a qualifié l’écriture d’un SMS comme violation grave des règles de la circulation. Il devrait en aller de même lorsqu'un conducteur cherche un livre audio, le choisit et le télécharge. (Cf. aussi : « Permis de conduire à l’essai retiré parce que j'ai mis une chanson sur mon natel ? »)

Lire un livre « papier » en conduisant est également une mauvaise idée : Le conducteur ne doit pas lâcher le dispositif de direction en conduisant, ce qui complique l'utilisation du véhicule. Selon le Tribunal fédéral, il est notamment interdit d'exercer une activité pendant laquelle le conducteur détourne son regard de la circulation. Ceci est toujours le cas lors de la lecture d'un livre. Dans ce sens, le Tribunal fédéral a déjà qualifié la lecture de plusieurs secondes d'une feuille A4 de violation des règles de la circulation.

Toutefois, si le conducteur se trouve en voiture dans un embouteillage tenace, il peut, dans certaines circonstances, se consacrer à la lecture du journal, comme l'a décidé le Tribunal fédéral : « L'attention qui, dans les circonstances données, devait être portée à la route et au trafic pendant les phases d'immobilisation dans l'embouteillage, pouvait être requise malgré la lecture du journal posé en partie sur le volant et en partie sur les cuisses ». Le Tribunal fédéral n'a pas reconnu d'infraction aux règles de la circulation dans ce cas.

(État : 29 septembre 2022)