En chemin

Puis-je écouter des livres audio en conduisant ?

En principe, oui. Tant que cela ne vous distrait pas. Vous devez être en mesure de contrôler votre véhicule à tout moment, de façon à pouvoir se conformer aux devoirs de la prudence.

Lorsque vous conduisez, vous devez porter votre attention à la route et la circulation. Selon le Tribunal fédéral, « le degré d'attention (...) dépend de toutes les circonstances spécifiques, à savoir la densité du trafic, les conditions locales, le temps, la visibilité et les sources prévisibles de danger ».

Divertissements permis au volant

Vous devez veiller à ce que « votre attention ne soit pas gênée, notamment par des appareils de reproduction du son et les systèmes de communication et d'information ». Par exemple, vous pouvez écouter un livre audio à condition qu'il ne soit pas stimulant de façon à vous distraire et que vous ne puissiez plus contrôler le véhicule. Avec un livre audio monotone, vous êtes en sécurité, à condition de ne pas vous ennuyer au point de chercher un autre livre audio ou de vous assoupir en conduisant.

Divertissements illicites au volant

Vous devez sélectionner le livre audio avant de commencer à conduire. Le Tribunal fédéral a qualifié le fait d‘écrire un SMS de violation grave des règles de la circulation. Vous prendriez le même risque si vous recherchez, sélectionnez et éventuellement téléchargez un livre audio en conduisant.

C'est aussi une mauvaise idée de lire un livre classique en conduisant : vous ne devez pas lâcher le volant ni faire quoi que ce soit pendant la conduite qui rende la voiture difficile à conduire. Selon le Tribunal fédéral, une activité dans laquelle le conducteur détourne les yeux de la circulation est particulièrement inadmissible. C'est bien sûr le cas quand on lit un livre. En ce sens, le Tribunal fédéral a déjà qualifié la lecture d'une feuille de papier A4 pendant plusieurs secondes comme une violation des règles de la circulation.

Toutefois, si vous êtes coincé avec votre voiture dans un embouteillage difficile, vous pouvez dans certaines circonstances vous consacrer à la lecture du journal, comme l'a décidé le Tribunal fédéral. « L'attention qui devait être portée à la route et au trafic pendant les phases d'arrêt dans l'embouteillage pouvait être appliquée malgré la lecture du journal posé en partie sur le volant et en partie sur les cuisses ». Le Tribunal fédéral n'a pas retenu une violation des règles de la circulation dans cette affaire.